Courrier Frontenac


Cet article a été écrit par Danie Blais et publié dans le Courrier Frontenac en 2001.

 

Il était une fois Danielle Perrault

Entre les nobles murs d’une résidence plus que centenaire de Saint-Julien, une psychologue vit son grand rêve d’enfance : écrire des contes.

Elle a prêté sa plume, entre autres, au monde de la télévision et à celui de la radio, mais son rêve le plus cher étant d’écrire des contes, Danielle le vit désormais depuis quelque temps et ce, avec grand bonheur. C’est sous les Éditions Académie Impact que l’on peut plonger dans le monde de Danielle et y lire  trois de ses contes.

« Le sac à dos invisible » raconte l’histoire d’un enfant qui transporte sur son dos un sac invisible contenant un lourd secret qui lui cause beaucoup de peine. « Le garçon aux mille métiers » profile un enfant qui découvre ses talents, ses habiletés et dont son entourage n’a cesse de l’encourager à continuer. Enfin, il y a « Le maître de la nuit » qui a également suscité un grand intérêt auprès des parents et des enfants en raison de la familiarité du propos; Danielle y raconte l’histoire d’un jeune garçon qui ne veut plus aller dormir…

Étant native de Montréal, Danielle est venue s’installer au cœur de la campagne de Saint-Julien afin d’y rejoindre son ami traducteur et très complice conjoint, Jacques Desrochers, également illustrateur. Psychologue de formation, Danielle a souhaité offrir par ses contes, des outils aux enfants et aux parents qui parfois, ne savent pas de quelle manière réagir lorsque leur enfant vit un problème, lorsqu’ils sont malheureux ou encore, lorsque l’enfant ne sait pas comment raconter son problème à ceux à qui il fait confiance.



facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblrmail

Responsive Menu Clicked Image